Édito
Notre équipe décrypte les actus, signaux forts et signaux faibles dans les télécoms, l'innovation, les medias et les stratégies digitales : découvrez sur ce blog le point de vue & l’actualité de Sia Partners, cabinet indépendant de conseil en management et en stratégie opérationnelle.

Retrouvez également notre Carnet de tendances de l’Observatoire des Stratégies Digitales 2014 ici. Il reprend les« tranches de vie digitale », qui éclairent la façon dont les entreprises abordent la question du digital dans la relation client. Suivez les actualités relatives sur nos réseaux sociaux et sur le compte Twitter dédié (@SiaPartnersOSD).

Suivez nos comptes Twitter Sia Partners T&D (@SiaPartnersTD) et LinkedIn (Sia Partners Télécoms, Médias et Stratégies Digitales) pour une info en continu et inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour suivre les actus de ces industries.

Isabelle Denervaud, Partner

Sia Partners lance la 2nde édition de l’Observatoire des Stratégies Digitales

L’Observatoire des Stratégies Digitales (OSD), créé par Sia Partners fin 2013, se propose de décrypter régulièrement et sur une base annuelle les itinéraires digitaux des entreprises et contribuer à l’intelligence collective, au cœur de l’actualité des grands groupes et sous le feu des projecteurs des différents médias.

 

Après une première édition en 2014 sur « Les entreprises à l’ère du digital : les prémices d’une métamorphose », Sia Partners annonce le lancement de l’OSD 2015 qui s’articulera autour de deux piliers, les parcours digitaux et le baromètre, afin de comprendre et analyser les métamorphoses digitales en action et en chiffres.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Connecter pour déconnecter

Classé 9e, cet article a permis à son auteur Maxime GRZESIEWSKI, NEOMA Business School, de remporter une un Prix de publication lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

 

Samedi 15 Novembre 2014, je suis reçu avec mes parents dans la maison des voisins dont on me parle depuis longtemps. Ma mère s’amuse : « Tu vas enfin rencontrer Sarah ».  Je sonne, le portail s’ouvre, Christine et Arnaud nous reçoivent dans une pièce à vivre Spacieuse qui occupe tout le rez-de-chaussée. Le style est élégant, l’espace bien organisé, la déco épurée. L’apéritif débute et avec lui son lot de conversations sur le village et soudain une voix s’élève de l’espace cuisine « le robot est de retour à sa base »,  surpris, je fixe Arnaud qui esquisse un sourire fier; « c’est Sarah qui nous dit que le robot qui tond la pelouse est rentré à sa base de rechargement ».

Sarah c’est le nom du système d’intelligence artificielle couplé à un système de domotique relié à l’ensemble des commandes électriques, à l’alarme et aux objets connectés de la maison.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

L’ère des objets connectés, d’une révolution à la normalisation

Classé 8e, cet article a permis à son auteur Maud GUILLEROT, Télécom Ecole de Management, de remporter une un Prix de publication lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

 

 

Félicitations Léa ! Tu viens d’atteindre un nouveau record de vitesse ! Tu as couru 7,24km à une vitesse moyenne de 5,55m/km et perdu 426 calories. Tu as ralenti au 2nd tour, mais fait un joli sprint sur la fin avec une vitesse de pointe de 33,64km/h.”

Ce ne sont pas les encouragements du coach sportif de Léa, qui vient de terminer son tour au Bois de Vincennes, mais de son compagnon de footing, toujours enthousiaste pour une course, qui l’aide à s’entraîner et à se motiver : sa montre connectée.

Mais si nous anticipons les risques associés à l’internet des objets, nous pouvons inventer un monde informationnel où tous nos objets se mettraient à notre service pour nous rendre la vie plus simple. Il s’agit donc de prévenir les dangers de l’internet des objets en même temps que nous inventons des objets innovants2. A nous tous d’être créatifs, visionnaires et prudents !

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

De dangereux espions ou des âmes bienveillantes ?

Classé 7e, cet article a permis à son auteur Hugo FROGER, Supélec, de remporter une un Prix de publication lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

 

 

Aujourd’hui, nos montres, nos smartphones et nos tablettes collectent et échangent des informations nous concernant. Demain, tous nos objets (vélos, frigos, meubles) seront équipés de composants électroniques pour enregistrer chacun de nos faits et gestes. Si des organisations malveillantes décident de détourner les informations collectées à des fins criminelles, politiques voire terroristes, nos objets connectés deviendront de dangereux espions. Et il sera trop tard : comme dans un (mauvais) film de science-fiction, nos objets connectés se retourneraient contre nous1. Et nous serions condamnés à une guerre des humains contre les machines.

Mais si nous anticipons les risques associés à l’internet des objets, nous pouvons inventer un monde informationnel où tous nos objets se mettraient à notre service pour nous rendre la vie plus simple. Il s’agit donc de prévenir les dangers de l’internet des objets en même temps que nous inventons des objets innovants2. A nous tous d’être créatifs, visionnaires et prudents !

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Le programmatique, un modèle en devenir de la publicité digitale

Le marché publicitaire français a été marqué par un changement de majeur en 2014. Avec 2,48 milliards d’euros investis (+4,6%), le media digital (web et mobile) a pour la première fois dépassé la presse en termes d’investissements publicitaires : 19,2% de part de marché vs 17,1%. Si la TV reste leader avec 24,9% des investissements en 2014, le media roi pourrait lui aussi être dépassé dès 2016 ou 2017[i].

L’essor de la vente en programmatique constitue l’un des leviers majeurs ayant permis au digital d’être le grand gagnant de l’année 2014. Véritable révolution, la publicité programmatique se différencie des modes historiques d’achat et de vente d’espaces publicitaires par l’autonomisation des processus de négociation grâce à l’utilisation d’algorithmes. Il s’agit d’achat/vente en temps réel.  Le volume d’achat réalisé par ce mode a en effet augmenté de 66%, atteignant 195 millions d’euros d’investissement publicitaire en 2014[ii]. Pour autant, la France présente encore de grandes possibilités de croissance.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Je te transporte, donc je suis

Classé 6e, cet article a permis à son auteure Inès CHEAIB, Ecole Polytechnique, de remporter une un Prix de publication lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

 

 

Le premier objet connecté qui s’apprête à changer totalement nos usages est la voiture : la célèbre KITT de notre enfance dans K2000 n’est plus une fiction. Peut-être que cette voiture connectée ne « pense » pas comme KITT, mais en nous transportant, elle est « animée » des données de notre quotidien qui lui confèrent ainsi une sorte d’ « âme ».

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Article à retrouver sur Alliancy, www.alliancy.fr. Android TV : les opérateurs et la course à l’expérience client

Alors que SFR a décidé en mars dernier de retirer sa box Android TV, à l’issue de quelques mois de commercialisation, en affirmant le souhait de garder la maîtrise de sa box, Bouygues Télécom et Free viennent de lancer des box ultra HD à prix mini, également sous Android TV. Décryptage de cette actualité, comme toujours chargée chez les opérateurs télécoms en France.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Ils ne connaissent aucune de ces attitudes solidaires qui font la force des vraies sociétés


Classé 5e, cet article a permis à son auteur Nino Garcia, HEC Paris, de remporter un Prix de publication
 lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

Les progrès de la science ont permis d’associer nombre d’objets ayant traditionnellement une fonction unique – montres(b), lunettes(c), GPS(d) – aux nouvelles possibilités technologiques, leur apportant des capacités auparavant insoupçonnées. Si la multiplication de ce type d’objets constitue une avancée scientifique indéniable, qu’en est-il du caractère humain de ces êtres – en sontils ? – connectés et dématérialisés ? C’était le sujet du débat tenu en ce 5 décembre 2016 à l’Université Panthéon Sorbonne, intitulé : « Objets connectés, avezvous donc une âme ? ». Nous y étions, et voici les grands traits de cette discussion qui s’annonçait houleuse.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Le « supplément d’âme » des objets connectés

Classé 4e, cet article a permis à son auteure Paloma Soria, ESSEC Busines School, de remporter une Mention spéciale du Jury lors du concours étudiant Génération mobilité 6, organisé par Sia Partners, Orange et JobTeaser.com.

 

 

Simple effet de mode, investissement astucieux ou vraie révolution sociale ? Alors qu’ils commencent à séduire le grand public, les objets connectés suscitent l’intérêt des grandes entreprises depuis plusieurs années. Entre enthousiasme et scepticisme, décryptage d’un phénomène qui pourrait bien insuffler une révolution sans précédent.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)

Dépenser moins, produire mieux, innover frugal !

Jugaad, Système D ou Innovation frugale : plusieurs déclinaisons d’une même philosophie : faire mieux avec moins. Sans doute une  solution intéressante qui permettrait aux entreprises de réconcilier entre une pression concurrentielle accrue et un manque de ressources financières.  Ce concept est au cœur du  du bestseller « Jugaad Innovation : Think frugal, be flexible » de l’expert en la matière: Navi Radjou, qui a animé le 24 mars 2015 une conférence sur le sujet et les enjeux auxquels il répond. Cette conférence a également été l’occasion de décliner le concept en plusieurs cas pratiques, et d’évoquer  les difficultés que rencontrent les  entreprises pour en tirer parti.

Lire la suite de l’article

Commenter Envoyer Envoyer
Note moyenne :
(cliquer sur les étoiles pour noter cet article)