• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
20/11/2015

Itinéraire digital 2015 : FDJ (La Française des Jeux)

2015, année charnière pour l’intelligence collective

Deuxième loterie européenne, héritière de la Loterie Nationale, FDJ (La Française des Jeux) évolue sur un marché en pleine transformation digitale. De nouvelles activités comme le pari sportif en ligne dont le marché a été ouvert en 2010 ou les jeux basés sur le modèle freemium (casual games) sont en pleine croissance, popularisés par les smartphones.

 

Cette expérience FDJ a été réalisée suite à l'entretien de Sia Partners avec :

Corinne Werner, Responsable Intelligence Collective

Crédit photo : Eric Flogny

 

FDJ en chiffres (2014) :  

  • 27 millions de joueurs
  • 32 700 points de vente en France
  • 13 milliards € de CA
  • 95% des mises redistribués aux joueurs (65,3% des mises), au réseau de distribution et aux collectivités

Le verbatim :

« Le sens de toute organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires comme le dit Peter Drucker. Le ZINC® permet cela : ensemble, les collaborateurs challengent l’existant, sortent de leur zone de confort, explorent de nouveaux territoires et cela nécessite audace, confiance et bienveillance. En gardant en tête, l’atterrissage opérationnel des propositions, essentiel ! L’intelligence collective ne se décrète pas, elle s’engage par l’action et se prouve au travers de réalisations »

 

Forte de ses activités historiques (jeux de grattage, tirage et paris en points de vente physique) qui représentent 96% de ses revenus, FDJ ambitionne de devenir également un acteur de premier plan du digital. En présentant le nouveau plan stratégique #fdj2020, en octobre dernier, Stéphane Pallez Présidente-directrice-générale a confirmé l'accélération de la mutation numérique de l'entreprise, avec un investissement de plus de 400 millions d'euros en technologie et dans le réseau physique.

...

Dans ce contexte, pour accompagner cette transformation, FDJ mise également sur l’intelligence collective et le collaboratif. Focus sur un de ces dispositifs : le ZINC® (Zone d’INtelligence collective). Créé et mis en place depuis 2010 par Corinne Werner, aujourd’hui responsable intelligence collective au sein de la Direction des Relations Humaines et de la Transformation, cette démarche transversale s’appuie sur la créativité et la diversité des collaborateurs de FDJ. Son objectif : nourrir la capacité d’innovation des métiers et développer la performance collective en s’appuyant sur tous.

Organisé en mode agile autour d’ateliers d’intelligence collective construits sur mesure (d’une demi-journée à 3 jours), et avec des modalités très variés selon le sujet (design thinking, fablab, world café, , …), le ZINC® permet d’imaginer de nouvelles solutions très rapidement. Par exemple, la fonctionnalité de Parions Sports permettant aux joueurs de réaliser leurs paris sur l’application mobile puis de valider leur jeu en point de vente grâce à un code généré sur leur smartphone, a été imaginée pendant un atelier pour lequel ont été sollicités des collaborateurs amateurs de ce type de jeu.

La démarche intègre de plus en plus souvent une phase de visualisation et de prototypage rapide des idées, dans la lignée du makestorming (mélange de « brainstorming » et « make ») créé par l’agence Nod-a. « La visualisation des idées et leur « prototypage » en mode quick and dirty permet de leur donner corps, de valider leur robustesse, de gagner en agilité » souligne Corinne Werner. « En mettant les collaborateurs en situation de faire et plus seulement de penser, on est également plus créatifs ». C’est un des enseignements clés de 5 années de ZINC®. Autre exemple, dans le cadre du projet Custo de renouvellement des équipements en point de vente, l’équipe a fait venir un fauteuil roulant pour concevoir le dispositif du point de vue d’un client en situation de handicap. « Il nous est arrivé d’utiliser des imprimantes 3D, mais aussi de faire des maquettes avec du carton, du bois et du plastique. »

...

A date, plus de 550 collaborateurs sur les 1200 que compte FDJ ont participé à cette démarche interne. Depuis 2 ans, FDJ essaime auprès de grands groupes et de collectivités son expérience, ses bonnes pratiques pour permettre à d’autres organisations d’activer le levier de l’intelligence collective. Elle contribue également à la construction et à l’animation des Labs territoriaux de la Fondation d’utilité publique Humaninnov dont la vocation est de développer la mobilisation en faveur de l’innovation et la croissance par le capital humain et l’intelligence collective et dont elle est l’un des membres fondateurs, « Quand nous avons lancé le ZINC® en mode test and learn en 2010, nous étions parmi les pionniers, un early adopter de l’intelligence collective. Depuis, nous avons progressé sur cette dimension avec un élargissement des dispositifs collaboratifs internes (incubateurs, co-développement, RSE , azap…).. L’année 2015, je le constate sur les réseaux sociaux, et au travers de sollicitations nombreuses que nous recevons pour partager notre expérience, est une année charnière. Il y a une véritable prise de conscience des organisations de la force du collectif et de la nécessité d’embarquer tous les collaborateurs, hommes et femmes pour créer ensemble de la valeur partagée. La transformation numérique remet l’humain au centre ; Outre les innovations qu’elle permet, c’est une formidable opportunité de nous connecter les uns aux autres, de partager nos expériences et de réinventer nos façons de faire » conclut Corinne Werner.

 
 
0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top