• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
25/11/2015

Itinéraire digital 2015 : Philips

Multiplier les partenariats tout en stimulant l’innovation digitale interne

Chez Philips, l’innovation est dans les gènes. Environ 7% du chiffre d’affaires est consacré chaque année à la R&D ; Philips est le deuxième dépositaire européen de brevets. L’innovation ouverte n’est pas non plus une nouveauté. Philips est à l’origine de plusieurs normes, telles que le CD et le DVD, développées en consortium avec d’autres grands industriels.

 

Cette expérience Philips a été réalisée suite à l'entretien de Sia Partners avec :

Marc Antoine Hennel, Directeur Stratégie et Développement de Philips France

 

Philips en chiffres :  

  • 124 ans d’existence
  • 114 000 collaborateurs
  • 21.4 milliards d’€ de CA en 2014
  • Présence dans trois secteurs : santé (44% CA), éclairage (33% CA) et bien-être (23% CA)

Le verbatim :

« Pour stimuler l’innovation, nous avons mis en place depuis 2013 une équipe de Digital Accelerators, avec des profils atypiques, issus souvent de start-ups, qui jouent un rôle clé dans le process d’innovation, et animent également des formations. Nous avons choisi d’internaliser cette fonction clé. »

 

Il n’empêche que Philips a substantiellement revisité son approche de l’innovation ces dernières années. Tout d’abord parce que « dans toutes les études prospectives issues des instituts de recherche, cabinets de conseil, laboratoires de tendances, la santé -- notre premier secteur d’application -- est immanquablement citée comme un domaine concerné au premier chef par la révolution digitale. Et notre autre grand secteur, l’éclairage, connaît également de profonds bouleversements », explique Marc-Antoine Hennel, directeur Stratégie et Développement chez Philips France.

...

Dans ce contexte, Philips a multiplié les partenariats, notamment avec des acteurs d’autres secteurs. Par exemple, en mars 2014, la société néerlandaise a signé un partenariat stratégique avec ABB, leader des technologies de l’énergie et de l’automation, pour l’intégration des solutions d’éclairage dans les systèmes de gestion de bâtiments. Autre évolution, l’ouverture sur les entreprises innovantes. Philips organise désormais des Hackathons sur son Cloud de Santé. Le groupe est partenaire de Paris & Co Incubateurs sur le programme e-santé, et est également partenaire de la pépinière initiée par le Crédit Agricole « Le Village by CA » pour « s’alimenter en innovation » mais également faire connaître ses plates-formes aux communautés d’innovateurs et développeurs.

Même si le décollage des produits d’éclairage connecté se fait par étapes, Hue symbolise l’évolution de Philips vers le logiciel et vers les systèmes ouverts. En effet, Hue a mis gratuitement à disposition des développeurs un Software Development Kit (SDK) et des Applications Programming Interfaces (API). 300 applications ont ainsi été développées par la communauté de développeurs externes. L’éclairage est également emblématique de l’évolution du positionnement de Philips : « on ne se contente plus de venir au client avec un catalogue de produits, on s’efforce de comprendre son besoin, d’y répondre avec un service ».

Dans cet environnement ouvert, les pays ont un rôle clé à jouer dans le « go to market » des innovations. Si le Digital favorise la centralisation des développements, les marchés locaux sont pilotes dans les Proof of Concept ou dans le test de partenariats avant un lancement à l’échelle mondiale.

...

En interne, l’entité « Digital Acceleration Team », créée en 2013, a pour mission de stimuler l’innovation digitale. Cette équipe joue un rôle clé dans le développement de nouveaux business, dans la construction de roadmaps, les gates « go / no go » et la mise en place du « go to market ». Par ailleurs, elle est chargée d’infuser dans toute l’organisation les méthodes et la culture issues du digital et de l’univers des start-ups. La Digital Acceleration Team organise ainsi des « masterclass », sur une durée d’une semaine, pour sensibiliser aux méthodes d’innovation Lean Startup et Minimum Viable Product, ainsi qu’aux principes de base du code et de l’expérience utilisateur.

Au-delà des process de R&D, la fluidité de la circulation de l’information dans l’entreprise apparaît comme une condition essentielle de succès. Marc-Antoine Hennel est un utilisateur convaincu du réseau social d’entreprise de Philips, mis en place depuis deux ans, qu’il trouve notamment très efficace dans les contacts avec les collègues d’autres pays, à travers lesquels les idées s’enrichissent. « A l’avenir, on aura de moins en moins besoin de techniciens purs, de plus en plus besoin de communicants et de surdoués de la mise en relation, les fameux super-connecteurs ».

 
 
0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top