• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
12/11/2015

Itinéraire digital 2015 : Usine IO

Le prototypage au cœur du processus d’innovation

Créer un garage mutualisé équipé de machines pour les inventeurs et les entreprises, c’est le projet porté par les 3 associés d’Usine IO, Benjamin Carlu, Agathe Fourquet et Gary Cigé, et qui s’est concrétisé en octobre 2014 avec l’ouverture d’un hub hardware dans le 13e arrondissement de Paris. L’équipe fondatrice a d’abord rencontré une cinquantaine d’acteurs, de l’entrepreneur individuel aux directions innovation des grands groupes, afin d’identifier les besoins pour ce type d’atelier. Proposer des compétences en industrialisation, fabrication et électronique, mais aussi des bureaux pour permettre le travail en solo ou en équipe, sont ainsi apparus comme essentiels.

 

Cette expérience Usine IO a été réalisée suite à l'entretien de Sia Partners avec :

Benjamin Carlu, co-fondateur

 

Usine IO en chiffres :  

  • Création en octobre 2014
  • 10 collaborateurs
  • 250 membres inscrits depuis l’ouverture et 150 projets
  • 1500 m² d’espace à Paris

Le verbatim :

« Aujourd’hui, il y a une vraie différence d’innovation entre les entreprises technology-driven, qui ont un management technicien, et celles qui sont finance-driven. Ces deux types de structures ont des démarches de fablab internes visant à faire micro-mûrir les idées. Usine IO agit alors comme un catalyseur, en proposant une culture de l’innovation articulée autour du concept produit et du processus de prototypage. »

 

En proposant un espace doté d’infrastructures, incluant notamment scies à bois, fraiseuses à usinage, paillasses d’électronique, mais aussi découpes laser et imprimantes 3D, et d’une expertise hardware accessibles par abonnement, Usine IO place le prototypage au cœur de la démarche d’innovation, dans une perspective d’industrialisation. Ni accélérateur, ni incubateur, Usine IO mise sur l’économie de fonctionnalité en proposant un équivalent d’une salle de sport pour techniciens, ingénieurs et inventeurs dopés à la créativité

...

Usine IO a fait un pari à grande échelle : un espace de 1500 m2, avec 6 ateliers de prototypage, mais aussi une équipe renforcée d’experts ingénieurs spécialisés. Accompagnés par des professionnels expérimentés dans le domaine de la conception produit, du prototypage à la mise en production, les abonnés d’Usine IO peuvent bénéficier de compétences qu’ils n ‘ont pas toujours, notamment en conception mécanique ou électronique, en dessin technique ou en industrialisation.

En ayant accès à des ressources machine et à de l’expertise, les membres sont ainsi encouragés à prototyper le plus tôt et le plus souvent possible, afin de concrétiser leurs idées. Dans les grands groupes, ce type de démarche est par ailleurs souvent plus efficace économiquement car il évite une surcharge des équipes innovations tout en permettant une autonomie de l’employé. Les équipes peuvent également bénéficier d’un tiers lieu pour excuber un projet en particulier, à l’image d’Air Liquide, ou faire appel au service de prototypage express à distance, un service dont profite un grand laboratoire de recherche.

Education autour de la tenue de projet technique, maïeutique sur la faisabilité de l’objet : le passage par Usine IO permet également de coacher les membres sur la démarche de conception produit. Se focaliser d’abord sur les fonctionnalités et l’ergonomie avant les finitions est ainsi l’une des logiques à laquelle les abonnés sont sensibilisés.

En sus d’accélérer la conception produit grâce au prototypage et d’accompagner les porteurs de projet sur l’aspect business sur site ou par mail, Usine IO met aussi en relation les membres avec un large écosystème de sous-traitants et de fournisseurs. Ce travail peut être réalisé à différentes étapes du projet, qu’il s’agisse du prototypage de pièces uniques ou de la production industrielle. « Etant donné le volume et la qualité des sous-traitants potentiels, la mise en relation avec le réseau industriel, primordial aujourd’hui, sera sans doute au cœur de la 4e révolution industrielle » selon l’équipe fondatrice.

...

Après dix mois d’activité, Usine IO compte aujourd’hui plus de 250 membres inscrits. L’enjeu d’industrialisation est clé pour la structure qui gère un flux de 100 projets actifs qui visent une maturation rapide et une évaluation rapide du potentiel de production à grande échelle. Parmi les projets Usine IO qui arrivent au bout du cycle de conception, on retrouve : Ultrascope, un télescope collaboratif open source et imprimable en 3D plébiscité par la Nasa; Electric Mood, une trottinette électrique ultralégère ; ou encore Horsecom, un dispositif permettant une meilleure communication entre le cavalier et son cheval.

Toujours dans une optique de sensibilisation et de catalyse, Usine IO propose pour l’été 2015 plusieurs activités. La première, Product Bootcamp, conçu pour les entrepreneurs, permet en 5 jours de diagnostiquer leur projet hardware. La Summer School permet quant à elle de découvrir les procédés de prototypage rapide et de s’initier aux machines en deux semaines. L’« OVNI de l’écosystème » compte à présent développer le tissu d’innovation français, non seulement en travaillant son rayonnement national mais aussi à l’étranger. L’obtention du « French Tech Ticket » est l’un des leviers sur lesquels Usine IO pourra s’appuyer pour attirer les talents et start-ups les plus prometteuses dans ce lieu unique dans le monde.

 
 
0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top