• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
21/12/2015

Quel digital player étiez-vous en 2015 ?

Sia Partners, Econocom et l’IFOP ont lancé leur premier baromètre annuel sur les pratiques digitales des grandes entreprises françaises. Plus de 300 entreprises ont participé à cette première édition. 
En analysant les pratiques et les aires de jeux des entreprises, le Baromètre dresse une cartographie inédite, organisée en quatre profils de Digital Players. Des profils construits selon leur degré d’avancement en termes de transformation digitale sur 4 axes majeurs : l’expérience client, l’expérience collaborateur, la gouvernance et l’écosystème.

Quel profil de digital player êtes-vous ? 

Les Conquérants

Chez les Conquérants (27% des entreprises), le digital imprègne l’ensemble des domaines et activités de l’entreprise, de l’expérience client et collaborateur à la gouvernance et aux processus, en passant par l’écosystème. Les Conquérants perçoivent le digital comme un moteur essentiel pour innover, soutenir leur croissance et conquérir de nouveaux territoires. Conscients de l’importance du digital, ils se donnent les moyens financiers et humains de transformer leur entreprise : les problématiques de sécurité constituent leur (unique) véritable enjeu. Surreprésentés dans le CAC40, les Conquérants sont surtout présents dans la finance & l’assurance, l’édition & les médias, ou encore le transport aérien : des secteurs fortement concurrentiels, contraints de s’adapter à l’évolution des comportements de leurs clients pour les fidéliser et réduire le churn.  

Les Observateurs

A l’autre extrémité du spectre, les Observateurs (24%) ne perçoivent pas encore pleinement les bénéfices que pourrait avoir le digital sur leur activité et semblent adopter une posture défensive face à leurs concurrents : ainsi, suivre la tendance et réagir face à la concurrence constituent pour certains des motivations essentielles à leur transformation digitale. Au-delà du manque de moyens et des problématiques de sécurité, les observateurs s’interrogent sur le retour sur investissement d’une telle transformation. Surreprésentés dans le BTP, l’industrie lourde et la restauration, seuls 7% d’entre eux disposent d’un Chief Digital Officer (CDO).

Les Facilitateurs

A mi-chemin entre ces extrémités, deux trajectoires digitales distinctes se dessinent. La première, empruntée par les Facilitateurs (27%), privilégie la réinvention de l’expérience client et collaborateur dans une stratégie « bottom-up » : leur transformation digitale passe en premier lieu par la diffusion de moyens et d’outils digitaux mis à disposition de leurs clients et de leurs collaborateurs. Les facilitateurs placent le client au cœur de leurs stratégies digitales, et ce notamment pour dynamiser leur image de marque : l’équipement des collaborateurs en outils digitaux permet ainsi de véhiculer l’image d’une entreprise digitale et innovante auprès des clients, qu’il s’agisse d’une clientèle BtoC ou BtoC. Les facilitateurs sont en effet aussi bien surreprésentés dans l’industrie grand public (automobile, agro-alimentaire) que dans les services aux entreprises (conseil, publicité & études).

Les Planificateurs

La deuxième trajectoire est celle empruntée par les Planificateurs (22%), qui priorisent une approche globale tirée par la mise en place d’une gouvernance et de processus internes, ainsi que d’interactions avec l’écosystème digital externe. Cette stratégie « top-down » de transformation digitale vise aussi bien à améliorer la productivité de l’entreprise via la digitalisation des processus qu’à innover en tirant partie du savoir-faire des acteurs de l’écosystème digital. Mais transformer l’ensemble des processus représente un coût important, et les planificateurs, surreprésentés dans le transport, l’énergie ou encore l’ingénierie, se heurtent à un manque de ressources financières, mais également humaines, pour mener à bien leur transformation digitale. 

 

Pour obtenir le document Baromètre des Pratiques Digitales 2015, contacter siapartnerstd@sia-partners.com

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top